Environnement

Chiffres

    • 160
    • chauffeurs-laitiers, formés à l'éco-conduite
    • 1,2
    • millions de douches économisées
    • - 3.9 %
    • d'émissions de CO2 par L de lait collecté (en 1 an)

Economiser des ressources précieuses

Carburant pour les camions, électricité et gaz, eau, emballages… sont utilisés chaque jour par les collaborateurs d'Eurial. Pour limiter son impact sur l'environnement, le groupe met en place des bonnes pratiques, de la collecte du lait jusqu'au packaging des produits.

L'éco-conduite, un vrai plus pour l'environnement

Chaque année, Eurial réduit son impact sur l'environnement.

Depuis 2004, le service collecte réduit ses consommations de gazole en mettant en place des formations à l'écoconduite et en optimisant ses tournées de collecte. En 2015, elle a réduit de 3.9 % ses émissions de CO2 par litre de lait collecté (par rapport à 2014)/

false

Réduction de l'impact environnemental dans nos usines

L'ensemble des sites de production a pour objectif de maîtriser et de réduire ses consommations d'eau et d'énergies et à limiter les rejets d'eaux usées. Chaque année, des économies sont réalisées sur l'ensemble du Groupe : 24 630 m3 d'eau ont ainsi été économisées, soit l'équivalent d'1.2 millions de douches.

Certains sites sont engagés dans la mise en place d'un système de management environnement selon la norme Iso 14001, certification reconnue qui permet de démontrer que la gestion des risques environnementaux est organisée et maîtrisée

 

L'éco-conception privilégie les matières naturelles

Depuis 2009, Eurial s’est engagé dans une démarche d'éco-conception, pour offrir à ses clients des emballages de qualité, plus respectueux de l’environnement.

false

La charte d'éco-conception Eurial s’appuie sur 4 axes :

  • Réduire le tonnage d’emballages mis sur le marché
  • Favoriser l'utilisation de matériaux d’origine renouvelable, recyclés et recyclables
  • Minimiser l’utilisation de substances à fort impact sur l’environnement (PVC, encres, colle)
  • Réduire l’impact du transport et du stockage de nos produits

En 2015 : 100 % des nouveaux emballages sont sans PVC, 60 % des emballages papier ou carton développés proviennent de forêts gérées durablement, 36 % des matériaux utilisés dans les emballages sont recyclables.

En 2012 :  17 tonnes de plastique d'emballage économisées

Désormais :

  • 100 % des emballages sans PVC
  • 84 % des nouveaux emballages papier ou carton développés proviennent de forêts gérées durablement
  • 100 % des cartons plats contiennent des fibres recyclées

Méthanisation : les producteurs se lancent

Christophe Guibert, producteur de lait aux Brouzils (85), s‘investit dans la création d‘une unité de méthanisation avec 40 agriculteurs, représentant 17 exploitations agricoles. “Ce projet est né de la volonté de plusieurs agriculteurs”, explique-t-il. “Nous avons décidé d'unir nos forces."

Ils s'allient à des industriels locaux pour porter le projet. Les matières organiques fournies par les exploitations agricoles et les sites industriels seront stockées sur le site. Lors de leur passage dans le digesteur, elles produiront du gaz qui sera purifié, puis vendu et injecté dans le réseau de gaz pour couvrir les besoins locaux. Les résidus, inodores puisque le méthane en a été extrait, seront utilisés pour l‘épandage.

 

Une chaudière économique et écologique

Pasteurisation, séchage… Les différentes étapes de fabrication du fromage à pizza et le traitement des poudres consomment de l‘énergie. Auparavant, le site d'Herbignac (44) utilisait du gaz. Grâce à la nouvelle chaudière biomasse, il consomme majoritairement du bois-énergie.

Provenant d‘ un rayon de moins de 100 kilomètres, la ressource bois sera de deux types : des plaquettes forestières, issues de la valorisation des élagages, éclaircies, chutes de bois ou des granulés provenant de la récupération de sciures et copeaux comprimés en bâtonnets.

En parallèle, sont prévus le replantage et la repousse équivalents aux besoins consommés.

chaudiere_.jpg

Chaudière d'Herbignac
Chaudière d'Herbignac